Bartasses et Saucisson

  • Retour a l'acceuil
  • Ecrire un message à l'auteur
  • rechercher sur le site

bartasser /baʁ.ta.se/ : Sortir des itinéraires normaux, avoir des difficultés pour arriver à destination...

Eperon des Pins

novembre 2014

22 novembre 2014, il fait beau, et il fait chaud ! Pas encore le moment de sortir les ski de rando, mais plutôt de profiter tant que l’on peut du rocher au soleil. Une voie à la cool, au soleil, pas trop loin de la maison ? Et bien allons faire un tour dans une classique plus trop fréquentée de la Chartreuse : l’éperon des pins.


eperon_pins

Vue sur le Grésivaudan dans sa parure d'automne depuis la voie.

Nous qui pensions avoir froid dans la voie, au moins un petit peu, au moins au début… Que nénie ! On finira l’approche en T-shirt, et on ne ressortira pas les pulls du sac avant que le soleil ne nous abandonne !


eperon_pins eperon_pins

Grimpe facile et sympa, beau temps, rocher chartrousin...

Le topo étant sagement resté là où je l’ai laissé, c’est-à-dire sur la table de la cuisine, on a un petit peu rallongé l’approche et profité d’une jolie bartasse forestière, avant de finalement arriver au pied de la falaise. Quelques hésitations quant à l’attaque et à l’itinéraire, un petit coup de fil pour s’assurer que nous somme bien au bon endroit, et nous voilà parti. Au soleil, température parfaite pour la grimpe en t-shirt. Les longueurs s’enchainent bien, certaines avec pas mal de végétation. Peu de grosses difficultés, quelques protections à rajouter mais de nombreux pitons en place, une vue magnifique : la grimpe détente par excellence ! Par contre, comme toutes les vieilles classiques de la chartreuse il faut s’attendre à voir quelques pierres rejoindre le pierrier et ne pas avoir de problèmes d’éthique avec les sapins. Arrivé à la longueur clef, un petit pendule pour retrouver des belles cannelures. La fin de la voie se fait dans un beau caillou, bien sculpté, voir acéré !

eperon_pins eperon_pins

Dans la deuxième partie de la voie: cannelures et beau rocher.